[Candidature] Ebenezer Tournebielle

Candidats ou voyageurs, pensez à décliner votre identité quand vous approchez des remparts, car les sentinelles ont plus l'habitude des attaques de goules que du passage d'honnêtes visiteurs...
Répondre
Avatar du membre
Ebenezer
Messages : 4
Enregistré le : lun. 11 janv., 2021 11:43 pm

[Candidature] Ebenezer Tournebielle

Message par Ebenezer »

C'est par un calme matin qu'Ebenezer passa le dernier col des monts séparant les Hinterlands des Maleterres de l'Est, et ce qu'il vit ne l'enchanta pas plus que le râle mécanique que le moteur de sa machine volante faisait depuis plusieurs heures.
Un vent glacé du nord fit frémir ses moustaches pendant qu'il entamait une descente vers la route qu'il apercevait en contrebas et qui filait entre les monts couverts d’herbe brunâtre. Une petite tache grise au loin lui indiquait que sa destination était à portée de vue juste au moment où le moteur décida de faire du rodéo.
La machine fit brusquement un bond de quelques mètres en avant puis ralentit brusquement avant de commencer à piquer du nez. Le vieux gnome tira de toutes ses forces sur les commandes pour relever son engin mais la machine continua de filer de plus en plus vite au sol. Par chance, le moteur eut un soubresaut juste avant que l'appareil ne s'écrase et Ebenezer en profita pour reprendre juste assez d'altitude pour s'immobiliser et atterrir proprement.

Le gnome furibond sauta de son siège et ouvrit le capot d'un coup de pied.


- Saleté d'engrenage, j'te jure ! Je me doutais que ce marchand de pièces n'était pas clair !

L’engrenage en question, bien que rutilant, semblait déjà avoir les dents usées.

- De l'étain couvert d'une couche de thorium... Saloperie ! Je me suis bien fait avoir.

Le gnome attrapa son fusil et un paquetage accroché au flanc de son engin. Il fixa avec sa longue vue le tracé de la route qui descendait en contrebas jusqu'à de lointains remparts.
Tout semblait calme et immobile, la route était déserte. En faisant les derniers kilomètres à pieds, le vieux gnome ne pouvait s’empêcher de regarder par-dessus son épaule, et il ne fut pas plus apaisé en s'approchant du Beffroi. La terre retournée devant les murs, les bûchers funéraires, tout indiquait qu'une grande bataille avait eu lieu. Il approcha à petits pas un garde occupé à ramasser les armes et autres objets abandonnés aux pieds des remparts.


- Bonjour soldat... Non, ici, plus bas. fit-il avec un petit signe en s'apercevant que le garde s'attendait à tomber sur un individu de sa taille. Voilà. est-ce qu'un officier serait disponible pour me rencontrer ? S'il vous plaît.
Ebenezer Tournebielle

Avatar du membre
La Vigie
Narrateur
Messages : 71
Enregistré le : mar. 02 oct., 2007 7:54 pm

Re: [Candidature] Ebenezer Tournebielle

Message par La Vigie »

La sentinelle fut tout d'abord surprise : on se faisait assez rarement interpeler dans la région et, qui plus est, elle avait la tête ailleurs avec cette funeste tâche qui était la sienne. La Lumière avait été bienveillante : dans son état, il n'aurait pas entendu une goule approcher, et il valait donc mieux que ce soit un vieux gnome en lieu et place d'une menace à crocs et à griffes.

Bienvenue au Beffroi du Nord, fit-il machinalement, et ces quelques mots, bien ordinaires, lui firent du bien après les drames des derniers jours. Je peux prévenir mes supérieurs de votre présence, mais encore me faut-il votre nom et la raison de votre venue, expliqua-t-il en esquissant un sourire.

Avatar du membre
Ebenezer
Messages : 4
Enregistré le : lun. 11 janv., 2021 11:43 pm

Re: [Candidature] Ebenezer Tournebielle

Message par Ebenezer »

- C'est vrai que je ne me suis pas présenté.

Le vieux gnome passa une main dans barbe et s'inclina poliment devant la sentinelle.

- Je suis l'ingénieur Ebenezer Tournebiel, pour vous servir. Enfin...

Il tapa du pied dans un tas de vieux vêtements abandonnés dans un coin.

- J'ai l'impression d'arriver après la bataille, mais si vous avez besoin des menus services d'un gnome, j'peux peut-être vous aider.
Ebenezer Tournebielle

Avatar du membre
La Vigie
Narrateur
Messages : 71
Enregistré le : mar. 02 oct., 2007 7:54 pm

Re: [Candidature] Ebenezer Tournebielle

Message par La Vigie »

La sentinelle désigna les alentours d'un ample geste de la main.

Et encore, vous n'avez pas vu l'intérieur... Enfin, vous n'allez pas tarder à le découvrir. Veuillez me remettre vos armes et équipements dangereux - explosifs, notamment. Ils vous seront rendus à votre départ. Par mesures de sécurité, seuls les membres de l'ordre peuvent en porter dans l'enceinte du Beffroi.

Avatar du membre
Ebenezer
Messages : 4
Enregistré le : lun. 11 janv., 2021 11:43 pm

Re: [Candidature] Ebenezer Tournebielle

Message par Ebenezer »

- - Mais pas d'problème. Nous disions donc... armes et équipements dangereux...

Le gnome tendit son fusil à la sentinelle puis balança son paquetage à ses pieds. Le gnome en sortit au fur et à mesure qu'il les énonçait les différents matériels qu'il estimait pouvoir être de potentielles menaces.

- Deux dynamites, une fusée de détresse, un marteau, un petit couteau, une bombe portative...

Ebenezer s'enfonça un peu plus dans son sac.

- Ah, et un petit flacon de nitroglycérine. S'il vous plaît, vous ferez bien attention à ne pas l'ouvrir, hein... Ni à la faire tomber, cela va de soi !

Il sortit enfin un petit tournevis et l'agita tranquillement entre ses doigts avec un petit sourire amusé.

- Est-ce que je peux garder ce p'tit gars, ou bien vous considérez qu'un tournevis entre les mains d'un inconnu n'ayant pas la taille d'atteindre certaines poignées de porte est un équipement dangereux ?

Il tendit ensuite son sac ouvert vers la sentinelle pour lui montrer qu'il ne restait plus rien de dangereux. Il trainait au fond du sac un petit paquet de linge, une gourde en fer blanc, le fameux engrenage défectueux qui l'obligea à faire les derniers kilomètres à pieds, et une pomme à moitié gâtée, visiblement le reste de ses vivres pour le voyage.
Ebenezer Tournebielle

Avatar du membre
La Vigie
Narrateur
Messages : 71
Enregistré le : mar. 02 oct., 2007 7:54 pm

Re: [Candidature] Ebenezer Tournebielle

Message par La Vigie »

La sentinelle commença à s'inquiéter en voyant le gnome sortir tout son fourbis. Tant et si bien qu'elle se montra plus royaliste que le roi sur la sécurité du Beffroi.

Je prends le tournevis aussi. Avec ce qu'on a vécu récemment, on n'est jamais trop prudents...

Puis, avec une courtoisie retrouvée, le soldat fit signe à ses camarades d'ouvrir les portes du Beffroi. Celles-ci finirent par s'entrouvrir, et le gnome, solidement escorté, put enfin y faire son entrée.

Je vais vous conduire à la salle commune de notre Garnison. Là, on vous servira à boire, voire un petit quelque chose à grignoter si vous en avez le besoin. Il s'y trouvera peut-être un plus haut gradé pour vous prendre en charge. Sinon, j'irai en trouver un.

La procédure semblait bien huilée, et c'est ainsi qu'ils pénétrèrent dans la dite salle commune...

Avatar du membre
Adelheidy Hamar
Intendant
Messages : 413
Enregistré le : sam. 11 mai, 2013 9:33 am
Localisation : Probablement au potager

Re: [Candidature] Ebenezer Tournebielle

Message par Adelheidy Hamar »

Assise à une table se tenait une jeune femme aux traits tirés, les yeux perdus dans le vague, fixant distraitement la tasse fumante qu'elle tenait à deux mains. Le bruit que firent les arrivants en entrant dans la pièce la sortit de sa rêverie et elle leva la tête vers eux, légèrement surprise. Quand elle aperçut le gnome, elle se redressa et esquissa un sourire poli et prit un air assuré. Elle salua la sentinelle, qui s'empressa de lui présenter rapidement l'invité et la raison de sa présence ici.

L'humaine se leva et tendit le bras vers la chaise en face d'elle. Avec un sourire, elle invita le gnome à s'assoir.

- Bonjour, messire Tournebiel, je me présente, Adelheidy Hamar, Intendante de l'Ost Pourpre. Alors comme ça vous souhaitez nous aider, pourriez-vous développer un peu plus votre offre ?

Elle se tourna alors vers la sentinelle et lui fit un geste de la main.

- Faites-nous apporter un peu de thé et de gâteaux, je vous prie. Je suis sûre que notre invité sera ravi de se restaurer.

Malgré son sourire et son air affable, on ne pouvait manquer l'état de fatigue dans lequel se trouvait l'Intendante, ces cernes prononcés trahissant une grande lassitude, à minima.
"Je ne connaîtrai pas la peur car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi."

++ Dessins et textes ++

Avatar du membre
Ebenezer
Messages : 4
Enregistré le : lun. 11 janv., 2021 11:43 pm

Re: [Candidature] Ebenezer Tournebielle

Message par Ebenezer »

Le gnome ne se fit pas prier. Il suivit la sentinelle à petits pas pressés pour ne pas se faire distancer et ne pas se retrouver cerné par les hommes qui fermaient la marche. Il sourit en s'imaginant la scène, un vieux gnome ne mesurant même pas un mètre ceinturé de soldats et conduit à ce qu'il espérait être un endroit chaud, avec une belle cheminée, une chaise confortable et de quoi manger. Peut-être auront-ils un ou deux fûts de bière de Dun Morogh percés ?
La jeune humaine à la mine défaite qu'on lui présenta lui semblait prête à s'effondrer sur sa table. Il s'inclina courtoisement avant de grimper sur sa chaise. Ses moustaches frémirent à l'idée d'un thé chaud et de gâteaux.


- Pour vous servir, Intendante. Eh bien si vous avez besoin d'un ingénieur capable de bidouiller quelques engins, je peux être votre gnome... Bon, je ne vous promets pas une nouvelle Gnoméragan ici, mais vous avez peut-être besoin qu'on renouvelle vos stocks de poudre à canon, réparer vos bécanes, huiler les rouages de votre herse...

Il jeta un regard aux alentours avant de poursuivre.

- Je n'suis pas le roi des inventeurs, mais je bidouille pas trop mal. Et mon travail explose rarement par inadvertance... Bon je ne dirais pas que ça n'est JAMAIS arrivé, mais je ne suis pas réputé pour faire un travail de gobelin, si vous voyez ce que j'veux dire.
Ebenezer Tournebielle

Avatar du membre
Adelheidy Hamar
Intendant
Messages : 413
Enregistré le : sam. 11 mai, 2013 9:33 am
Localisation : Probablement au potager

Re: [Candidature] Ebenezer Tournebielle

Message par Adelheidy Hamar »

Adelheidy s'était rassise en même temps que le gnome avait pris place en face d'elle. Elle eut une seconde de flottement devant l'énergie qu'il déployait, même si, à y réfléchir, c'était plutôt le contraste avec sa propre fatigue qui la troublait. Elle lui sourit néanmoins, écoutant avec attention la réponse à sa question. L'allusion aux gobelins étira un peu plus ses lèvres.

- Nous avons déjà compté une ingénieure gnome dans nos rang, une artificière, plus précisément. J'ai une petite idée de ce que ceux de votre race sont capables.

Ses yeux brillaient d'une étrange nostalgie, probablement due à d'ancien souvenirs remontés avec l'évocation de la petite maitresse du KABOOM. Si elle avait quitté leurs rangs bien avant la bataille qui venait d'avoir lieu, son absence pesait parfois à la botaniste.

- Et vous avez raison, nous manquons cruellement d'ingénieur. Le nain qui se chargeait de cette tâche a dû s'absenter quelques temps, même s'il nous a laissé des plans, sans sa supervision, certains chantiers prennent plus de temps que prévu. Et même pour les plus petites tâches que vous citez, des bras supplémentaires ne seraient pas de refus.

Elle s'interrompit alors qu'un page posait un plateau avec une théière fumante, deux tasses et une assiette de biscuits variés sur la table. Machinalement, elle remplit les deux tasses et en tendit une à Ebenezer.

- Mais avant tout chose, une question me taraude. Pourquoi être venu nous voir, nous, ici, au fin fond des Maleterres ? Je doute que ce soit en passant et que vous ayez vu de la lumière.

Son sourire n'était pas feint. Les deux mains entourant sa tasse, comme pour se réchauffer, elle humait l'odeur d'agrumes du thé, en tirant vraisemblablement du réconfort.
"Je ne connaîtrai pas la peur car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi."

++ Dessins et textes ++

Répondre