Dernier kilomètre

Candidats ou voyageurs, pensez à décliner votre identité quand vous approchez des remparts, car les sentinelles ont plus l'habitude des attaques de goules que du passage d'honnêtes visiteurs...
Avatar du membre
Erahlt
Page
Messages : 26
Enregistré le : dim. 09 août, 2020 6:24 pm

Re: Dernier kilomètre

Message par Erahlt »

Le worgen grogna de plus belle en voyant la balle frôler le crâne de la goule sans même la dévier d'un centimètre de sa trajectoire. Celle-ci n'avait rien remarqué et s'accrochait encore au bouclier de Mikort, cherchant un moyen de traverser le rempart métallique.
Cabal son chien était aux abonnés absent, trop occupé à éparpiller joyeusement les restes de la goule qu'il avait massacré. Erahlt leva les yeux au ciel, espérant que son autre compagnon était suffisamment près pour l'entendre.

Pendant qu'il s'était agenouillé pour recharger le son arme, il siffla au air aigu et fut vite répondu par un gros corbeau noir qui vint faire des cercles au-dessus du champs de bataille.


- Kavka, vas-y, bougre d'emplumé ! Tues-le !

Erahlt indiquait la goule géante de la pointe de son fusil, le corbeau croassa et plongea droit sur le visage de la créature, lardant son visage et ses yeux de coups de becs et de griffes.
[autoportrait de Lucien Henry (1880)]

Avatar du membre
Durandill
Ambassadeur
Messages : 88
Enregistré le : mer. 02 juil., 2008 10:33 am
Localisation : Le Nid-de-l'Aigle
Contact :

Re: Dernier kilomètre

Message par Durandill »

Le marteau Mikort allait frapper la tête de la goule, mais celle para le coup, non pas à main nue, mais avec la hachette qu'elle venait de retirer de son épaule. Le manche de l'arme céda face à la puissance du marteau de guerre manié à deux mains par le guerrier, et la goule jeta violemment au visage de son assaillant le reste de l'arme désormais inutile.

L'attaque venue du ciel eut plus de succès. La goule ne s'attendait certainement pas à ce que l'ennemi vienne d'en haut, et le corbeau lui arracha un œil d'un coup de griffe. La créature tenta d'attraper le volatil, se désintéressant de ses adversaires humains, ce qui était une grave erreur. Mikort fit tournoyer son marteau en un coup ascendant qui cueillit la goule sous le menton. Le choc sonna la goule qui tituba. Kavka en profita pour béqueter l’œil restant, tandis qu'Erahlt, qui avait rechargé, ajusta son tir. Le corbeau fila, le globe oculaire au bec, ne voulant pas se trouver là quand une balle d'acier le remplaça brièvement. Cette fois, le coup eut son effet, et la goule s'écroula.

Lishaasi avait réussi à ralentir l'hémorragie grâce à l'eau régénératrice, puis à la stopper en arrachant un bandana orange noué au bras du malheureux. Ce dernier avait choisi de s'évanouir, mais il respirait encore, faiblement.

Un peu plus loin, les deux dernières goules gisaient à terre, vaincues. Rainer arriva le premier vers le petit groupe, suivit de Taggerty quelques pas derrière lui.

Avatar du membre
Lishaasi
Chevalier
Messages : 82
Enregistré le : mar. 03 juin, 2014 11:42 am

Re: Dernier kilomètre

Message par Lishaasi »

Lishaasi ne pouvait rien faire de plus pour l'homme devant elle. Elle avait tout de même grimacé à la vue du foulard orange, mais elle n'avait pas dépensé toute cette énergie pour achever le blessé maintenant. Au moins, elle serait moins embêtée s'il ne survivait pas.

Quand Rainer s'approcha de leur groupe, suivi de Taggerty, Lishaasi fit machinalement un salut militaire, mais il était accompagné d'un grand sourire. Et la draenei les accueillit sur un ton enjoué dont elle était coutumière.

- Ça par exemple, adjoint Rainer ! Et vous, m'sieur Tagr... euh désolée je me rappelle plus de votre nom exact ! Hé bien si je m'étais attendue à vous voir arriver comme ça. Vous auriez dû envoyer un message pour prévenir !

Avatar du membre
Adjoint Rainer
Messages : 7
Enregistré le : sam. 17 nov., 2007 5:59 pm

Re: Dernier kilomètre

Message par Adjoint Rainer »

Nous avons voyagé longtemps.

Quatre mots pour synthétiser de longues semaines d'un périple qui aurait pu leur coûter la vie vingt fois : pas de doute, Rainer était de retour.

Vorian Taggerty et moi-même sollicitons l'hospitalité de l'Ost Pourpre. Ainsi qu'un entretien avec la Connétable, si elle accepte de nous recevoir.


Le vétéran était toujours aussi protocolaire. Plus encore, maintenant qu'ils touchaient au but de leur périple. Car les aventures et les dangers avaient eu le mérite de faire taire la petite voix qui, dans sa tête, nourrissait le doute quant à la pertinence de sa démarche. Et si on le rejetait ? S'il était trop vieux ? Pire : et si seul Taggerty était accepté ?

Chassant ces idées de la tête, Rainer ajouta :

Et ne dites plus "Adjoint". J'ai quitté l'armée.

Avatar du membre
Lishaasi
Chevalier
Messages : 82
Enregistré le : mar. 03 juin, 2014 11:42 am

Re: Dernier kilomètre

Message par Lishaasi »

Lishaasi souriait toujours, c'était bien l'adjoint Rainer, toujours le même !

- D'accord, monsieur. Je vais envoyer quelqu'un les prévenir, en attendant, vous pourrez évidemment vous reposer dans la salle commune.

Elle se tourna alors vers les deux pages, et se rappela qu'elle était maintenant chevalier, ce qui lui faisait encore tout drôle. Ça ne l'empêchait pas de parler avec son habituel ton enjoué.

- Mikort, Erahlt, je vous présente messire Rainer, qui gardait nos portes à la garnison, à Elwynn et avec lui, messire Taggerty, qui faisait partie de la garde qui veillait sur cette même garnison. Accompagnez-les à l'intérieur, un de vous les amène à la salle commune et l'autre va prévenir la Connétable de leur arrivée. Je m'occupe de nettoyer tout ça et d'emmener le blessé à l'infirmerie, s'il est encore en vie... Pfff, encore ces gens du Syndicat...

Elle se retourna vers les deux arrivants.

- Je sais qu'on vous connait, mais les règles sont les règles, je vous demanderai de laisser vos armes à l'entrée, au moins le temps que la Connétable vous rencontre.

Vorian Taggerty
Messages : 4
Enregistré le : mer. 23 sept., 2020 11:42 pm
Localisation : Dans le Nord

Re: Dernier kilomètre

Message par Vorian Taggerty »

Tout combat avait cessé, mais le danger était toujours présent à l'extérieur de l'enceinte. Celui d'attraper un rhume sous cette pluie diluvienne, par exemple.

Taggerty sourit à Lishaasi. Il aurait pu être vexé qu'elle ait oublié son nom, il avait passé quatre ans au bastion après tout, mais personne ne fait jamais attention au petit personnel, et il avait été volontairement discret.

"Content de vous revoir Lishaasi."

Il adressa un signe de tête aux deux pages : "Mikort... Erahlt... Enchanté. Le recrutement bat toujours son plein même dans ces contrées, à ce que je vois. Parfait."

Il contempla les murailles du beffroi. Enfin, ils étaient arrivés. Et ce qu'il voyait était plutôt impressionnant. En comparaison, la garnison du ruisseau de l'ouest faisait pâle figure.

Il allait proposer son aide pour transporter le blessé quand deux gardes surgirent avec une civière. Il décrocha sa ceinture et la tendit à Mikort. L'épée et le pistolet y étaient accrochés. Il sortit également une dague de sa botte gauche.

"Tenez, je vous les confie très volontiers, ça fait un petit moment qu'on marche, et pour les derniers mètres, ça ne me gène pas d'avoir un poids en moins. Dites, il y a une grande cheminée avec un feu dans votre salle commune ? Parce que si ce n'est pas le cas, je crains de rester humide jusqu'à la prochaine invasion de la légion..."

Soit Vorian était plus volubile que Charles, soit il avait du retard à rattraper question conversation. Sans doute les deux.
Watch your back, shoot straight, conserve ammo, and never, ever, cut a deal with a dragon.

Avatar du membre
Mikort
Page
Messages : 33
Enregistré le : sam. 22 août, 2020 7:36 pm
Localisation : Quelque part dans l'infinie infinité de l'Univers.

Re: Dernier kilomètre

Message par Mikort »

Mikort répondit aux salutation du visiteur en s'inclinant légèrement.

Mikort Martini Solo, à votre service messires.

Lorsque Taggerty lui tendit ses armes, le pages et les pris et se tourna vers son compère.

Je vais confier les armes de monsieur aux gardes et prévenir la Connétable de cette visite. Pendant ce temps, accompagne-les dans la salle commune. Le Hautebrandien se retourna avant de faire volte-face une dernière fois. Ah et, merci pour l'aide, tout à l'heure.

Mikort partit, pour de bon cette fois, vers le poste des gardes, avant de se diriger vers la commanderie.
Un bon réprouvé est un réprouvé mort. Pour de vrai je veux dire.

Répondre